Historique sur les bâtiments religieux 2er volet

Histoire > Articles divers > Autre articles > Historique sur les bâtiments religieux 2er volet

Nous reproduisons en trois volets, l’album souvenir : Historique sur les bâtiments religieux - Paroisse St-Donat de Montcalm édité en 1997 par la Société Historique de St-Donat avec Claude Lambert à la recherche et la rédaction, Line Pagé à la révision et correction. Le comité organisateur était formé de Ginette Martel, Gillaine Charrette, Andrée Lambert et Gertrude Lafond-Nielly .
Deuxième volet : Première église (1913-1963)
Le début du XXe siècle est prometteur pour la communauté. Au cours des années 1910, on compte pas moins de cinq scieries en activité sur le territoire. En effet, Saint-Donat est riche en ressources forestières, épargnée par les nombreux incendies qui ont fait rage dans plusieurs villages des alentours. Aussi, on note l’arrivée des premiers villégiateurs qui s’installent autour des lacs Archambault et Ouareau. Cette nouvelle prospérité liée à l’accroissement du nombre des fidèles amène les autorités religieuses à vouloir construire une première église, une sacristie et un presbytère.
La paroisse de Saint-Donat est érigée selon les règles canoniques le 7 août 1911, jour de la fête de son saint patron et civilement le 28 janvier 1912. Ces démarches visent à rencontrer les conditions légales nécessaires à la construction de nouveaux édifices religieux.
En avril 1912 le curé Félix Legendre (1900-1915) réunit son conseil de Fabrique qui convient de faire une demande d’emprunt de 10,000.$ auprès du diocèse d’Ottawa. La Corporation Épiscopale d’Ottawa accepte de prêter cette somme à la paroisse qui devra la rembourser sur 15 ans, avec des paiements de 300.$ par année au taux d’intérêt de 5%.
Pour diriger les travaux de construction, les syndics choisissent des nouveaux édifices. À elle seule l’église fait 88 pieds de long sur 48 pieds de large. Elle sera terminée au cours de l’été 1938, remplacée par un nouveau charnier en pierre.
Le dimanche 20 juillet 1913, toute la population se joint à Monseigneur Charles Hugues Gauthier, troisième évêque du diocèse d’Ottawa pour la bénédiction de l’église. La messe est célébrée par le curé Filion de Saint-Adolphe d’Howard et le sermon prononcé par un villégiateur du lac Archambault, l’abbé Noel Fauteux. La direction de la chorale est assurée par P. Fortin et celle de la musique par J. Villeneuve. À l’origine on retrouve Mlle E. Boulay.
Dans l’après-midi on assiste à la bénédiction de la cloche de l’église d’un poids de 900 livres. Elle reçoit le nom de Marie Joseph Hugues Donat. Le sermon de circonstance est fait par l’abbé Caron de St-Jérôme. Soulignons que c’est au cours de l’année 1913 que le Pape Pie X signe le décret pontifical qui subdivise l’archidiocèse d’Ottawa et érige à perpétuité le diocèse de Mont-Laurier dont relèvera maintenant la paroisse de Saint-Donat.
(N’oubliez pas de visiter notre site internet : www.societehistoriquesaint-donat.ca)