Témoignage en faveur de Monsieur Jean Jacques Forget

Histoire > Articles divers > Autres articles > Témoignage en faveur de Monsieur Jean Jacques Forget

Témoignage en faveur de Monsieur Jean-Jacques Forget.

A notre meilleur compagnon et pour ceux qui ne le connaissait pas, ci-inclus un témoignage traduisant la réalité.
Amitiés et Salutations,

Encore alerte à l’âge de ses 88 ans, il est plus que temps et de circonstance de rendre hommage à un gestionnaire forestier plus que valable, créatif et équilibré, soit à ce citoyen impliqué de Saint-Donat de Montcalm, Monsieur Jean-Jacques Forget.
L’actuelle distinction envers cette personne d’État s’adresse non seulement envers le monde forestier et public, mais aussi à sa famille, proches et amis qui ont l’honneur et la chance de le côtoyer, de bénéficier de sa sagesse, de sa force, de ses conseils, de ses réalisations et de son réconfort.
Quand on réfère à des Forestiers, il y en a qui sont en bordure du milieu forestiers ; mais eu égard au personnage de monsieur Jean-Jacques Forget, peu de gens savent ce qu’est un vrai et grand forestier, connaisseur au milieu des grands espaces forestiers, impliquant réalisations valables, durables et utiles.
Au début des années 1950, il est agent forestier dans la Mauricie et la Matawanie avec la compagnie Consolidated Bathurst, et ce incluant les moyens et milieux rigoureux en ces années-là.
A compter des années 1960, il est recruté à titre de coordonnateur général des gestionnaires des unités de Ste-Anne du lac, Mont Laurier, St-Jovite, St-Donat et Saint-Michel des Saints, dans les régions des Laurentides et de Lanaudière. Cependant, on lui conserve l’exclusivité des divisions de St-Donat et de St-Michel des Saints.
Ces responsabilités incluent la protection contre les incendies forestiers, l’application des lois et règlements reliés aux opérations forestières, l’importante délimitation de la voirie forestière, le suivi des programmes d’aide à la forêt privée ; mais surtout la difficile gestion du domaine foncier public, impliquant le contrôle et l’évaluation des titres d’où, occupation, leur régularisation ou non, enfin l’ingéniosité et la détermination judicieuse à procéder à des développements de villégiature au nord de Montréal métropolitain.
Ce sont des activités qui exigent connaissances, compétence, rigueur, méthode, compréhension et diplomatie.
Gérer et rassembler des centaines de personnes en ces domaines, réussir des ententes avec et entre organismes sociaux, industriels, autres ministères connexes et municipalités étroitement alliées de ces milieux demande beaucoup de doigté.
Tous ceux qui ont pu le côtoyer ont remarqué une personne habile et humaine. Jean Jacques Forget avait toujours le bon mot approprié et acceptable en circonstances complexes et délicates.
Remarqué pour son jugement, sa grande qualité de visionnaire, ses capacités déterminantes de développeur avisé, on retiendra, entres autres, quelques réalisations inégalable en tant QU’EXPERT ;
1- Le désenclavement de Parent jusqu’à Mont-Laurier ;
2- Le désenclavement de la réserve Manawan jusqu’à St-Michel des Saints, et ce en plein hiver.
3- La route reliant finalement Notre-Dame de la Merci par le nord jusqu’à St-Come.
4- La réalisation du magnifique développement de villégiature en retrait du lac Ouareau à St-Donat.
5- Le stratégique développement de villégiature de la pointe fine en bordure du grand réservoir Matawin à St-Michel des Saints.
6- En pleine nuit, le dénouement d’un blocus médiatique et réel en établissant le passage aux pêcheurs allant de St-Michel des Saints jusqu’aux territoires nord de pêche.
Monsieur Jean-Jacques Forget est devenu le conseiller indispensable des autorités régionales des ministères des Terres et Forêts et des Ressources naturelles des régions de Lanaudière et des Laurentides.
Il mérite les titres DU PLUS GRAND FORESTIER ET DU MEILLEUR GESTIONNAIRE D’ ÉTAT DE SON ÉPOQUE.
Merci Monsieur Jean-Jacques Forget.
Source : Journal Altitude, octobre 2019, Louis René Pednault, chef de district retraité, du Ministère des Terres et Forêts et des Ressources Naturelles des régions de Lanaudière et des Laurentides.